Voyage au Puy Du Fou
Mardi 14 juin, nous sommes partis de Houilles à 6h30, direction : le château de Tiffauges. Arrivés au château, nous avons déjeuné près des murailles et nous sommes partis à l’attaque du château. Tournois de chevaliers, tir à l’arbalète pour chaque élève, démonstration des tirs de catapulte, film en 3D qui reconstituait le château au temps de Gilles de Rays et découverte de l’armurerie. Les maitresses se sont même transformées en véritables chevaliers en revêtant cotte de maille, armure et casque!
Puis, nous avons découvert notre lieu d’hébergement : le centre du Vignaud à Nieul sur l’Autise. Le suspens des chambres a enfin pris fin.

Le lendemain, nous étions très impatients d’arriver au Puy du Fou. Nous nous sommes aventurés à travers le château de la Renaissance… les tableaux étaient vivants !! L’Odyssée du Puy du Fou nous a emmené dans une épopée à travers toute l’histoire de France depuis les romains jusqu’à la Révolution. Les chevaliers en armure nous ont bien surpris. Puis nous sommes allés à la rencontre de Bouton d’Or et Sérafina, sauvés par les 3 mousquetaires. De l’eau jaillissait sous les pas des chevaux… à l’occasion du mariage de Louis XIV avec sa reine espagnole! Ballet de flamenco, duels de cape et d’épée et cabrioles de chevaux nous ont émerveillés. Un atelier pédagogique nous attendait à l’issue du spectacle. Nous avons ainsi découvert, à travers un film, les écuries du Puy du Fou et leur fonctionnement. Après un rapide déjeuner au Bourg 1900, nous avons traversé une nouvelle fois tout le Grand Parc pour rejoindre Soline et Damien dans l’arène gallo-romaine…. Nous avons assisté au Signe du Triomphe depuis les gradins des Gaulois que nous avons soutenus de nos voix. Les fauves étaient impressionnants ! Une hyène a même poursuivi l’empereur romain, c’était très amusant !

Mais la journée n’était pas finie ! En plein cœur de la guerre de Cent Ans, le Secret de la Lance nous a été révélé par Marguerite, jeune bergère au Puy du Fou et le chevalier Fulgent. Jeanne d’Arc a confié cette lance à Marguerite afin de défendre le château du Puy du Fou contre les Anglais. Les cascades des chevaliers nous ont beaucoup plus. Le feu de la lance nous a réchauffé après l’énorme averse qui nous avait trempé jusqu’aux os ! Les Vikings nous ont permis de terminer la journée en beauté ! Plongés au cœur des invasions normandes au Moyen âge, surgissant de leurs drakkars au milieu de flammes gigantesques, les vikings attaquent le fort de l’An Mil !

Après une nuit bien reposante, nous sommes repartis à l’assaut des autres spectacles du Puy du Fou ; au programme : le Bal des Oiseaux Fantômes et le dernier Panache, nouveauté de cette année.
Il y a beaucoup plus de monde dans le Grand Parc, nous commençons donc par descendre dans les tranchées de la Première Guerre Mondiale et avançons la veille de la nuit de Noël au rythme de la correspondance entre un Poilu et sa fiancée. Après de fortes émotions, nous rejoignons d’autres groupes scolaires à l’atelier sur les rapaces. Au cours d’un petit jeu, nous découvrons les différents types de rapaces, la chaîne alimentaire, la migration des oiseaux et tant d’autres choses. L’heure du déjeuner a sonné, il faut reprendre des forces car l’après-midi s’annonce longue et passionnante. Les Chevaliers de la Table Ronde qui dorment au fond des douves profondes, nous entraînent dans une histoire fabuleuse où Merlin défie Arthur. Puis nous filons au Bal des Oiseaux Fantômes où les oiseaux apparaissent au gré des souvenirs d’Aliénor. Certains d’entre nous ont même la chance d’avoir un faucon sur leur tête ! Les oiseaux frôlent nos têtes de leurs ailes géantes ! Le ballet d’oiseaux final est inoubliable.

Après une petite promenade au milieu des fables de La Fontaine, nous nous dirigeons vers le dernier grand spectacle de notre séjour : le Dernier Panache. Cela raconte l’histoire de Mr de Charrette, officier de la Marine Royale, qui se bat pour la liberté et se retrouve ainsi au cœur des forêts vendéennes pour défendre Dieu et le Roi au moment de la Terreur instaurée par Robespierre. La particularité de ce spectacle c’est que le public tourne sur lui-même, les effets spéciaux sont spectaculaires et l’histoire magnifique ! Nous aurions tant envie de rester plus longtemps ! Mais l’appel des boutiques se fait pressant ; il faut rapporter des souvenirs de ce voyage. Le Bourg 1900 nous tend les bras. Et nous voilà ressortant du Puy du Fou avec de nombreuses épées, des casques, des stylos, des mugs… de quoi garder vivant le souvenir de ces journées.

Mais le séjour n’est pas fini ! Après un diner typiquement vendéen où nous avons pu goûter avec plaisir le Préfou (petit pain à l’ail), les mogettes et un gâteau vendéen, un petite boum nous a permis de ressortir nos costumes DISCO de la fête de l’école ! Qu’est-ce qu’on s’est amusés !

Le dernier jour a sonné. Après avoir fait nos bagages et défait nos lits, nous sommes partis à la découverte d’une abbaye médiévale située à 5 minutes à pied de notre lieu d’hébergement. Après un petit jeu sur la façade et l’architecture de l’église, nous sommes allés dans le cloitre pour découvrir la vie des moines au Moyen âge. Nous avons imité leur procession silencieuse dans le cloître. Ce que nous avons préféré dans cette visite, c’est le petit film à la fin qui nous a permis de voir comment était l’abbaye au temps des moines.
Mais déjà il faut rentrer à Houilles. Le trajet du retour fut joyeux entre les jeux de cartes, les tours de magie et les ateliers coiffures pour les filles. Certains regardaient leurs photos pour tenter de prolonger le voyage.




Institut Sainte-Thérèse : Intranet