Au fil des années
Vers 1775,
le bâtiment ancien, appelé à l’époque "château neuf", semble avoir été construit. Il est alors entouré d’un grand parc et appartient aux derniers seigneurs de Houilles. Des personnages illustres y auraient séjourné….

En 1899,
la propriété après être passée successivement aux mains d’une douzaine de personnes, est vendue et morcelée. Une grande partie du terrain est divisée en lots viabilisés, d’où les nouvelles rues d’Alsace et de Lorraine. 7007m² sur lesquels on trouve "le château", alors en très mauvais état d’entretien, sont achetés pour y installer une école : le "Pensionnat du Château". Jusqu'en 1921, cette institution de jeunes filles subsiste, date à laquelle la propriété est à nouveau vendue.

En 1922,
l’école accueille une congrégation de religieuses cloîtrées : les Sœurs de l’Adoration du Saint Sacrement. Après quelques travaux pour aménager la clôture qui régit cet ordre et la construction d’une chapelle en bordure de la rue Kléber, le couvent peut s’y installer. On inaugure les nouveaux locaux le 15 septembre.
 
En 1940,
les Sœurs se retirent dans leur maison-mère de Paris et les Allemands occupent le couvent. Dès la Libération elles réintègrent les lieux mais n’y resteront qu’une dizaine d’années.

En septembre 1958,
l’Institut Sainte Thérèse,
établissement d’enseignement catholique succède aux religieuses. On ouvre des classes secondaires et un internat qui fonctionnera jusqu’en 1972.

Les années passent et l’école, sous la protection de la "Petite Thérèse de Lisieux" continue d’accueillir des jeunes qui emplissent ses locaux et que chacun essaie, au quotidien, de faire grandir dans un climat d’amitié, d’écoute et de respect.
Du château à l'Institut


Institut Sainte-Thérèse : Intranet